Dialogo, 7

douce ma ville dure ma ville ville ma ville et vile bien sûr et ville bien sourd
un ami m'a dit - enfin, un type d'internet
que je voulais ta classe sociale
que mon ambition seule nourrissait mon désir
que je voulais ta vie bien plus que voir tes yeux cligner tes feux clignoter
d'autant que ma vue baissait
qu'au fond la plus vibrante des chansons d'amour pouvait se réduire
à un trajet vers les galeries Lafayette
et l'angoisse d'y fouiller dans des bacs soldés des articles toujours pas à sa portée
bien sûr bien sûr bander c'est aller vers toi
comme bander sa volonté vers un smic ou je ne sais quoi
une fois que c'est admis que reste-t-il à faire
que de la poésie je te le demande oh ville
et ce que j'appelle poésie oh ville
ce ne sont pas les petites crottes que laissent les esprits avisés sur les murs des réseaux sociaux
ah ah parfait bien vu je m'inscris en faux
ce ne sont pas tes panneaux de com plus creux que minimaux, plus fauchés que modestes
on n'est pas si mal ici, allez quoi venez malgré tout
ce ne sont pas mes poèmes
ah si en fait c'est ça ce sont mes poèmes
je te demande pardon je m'étais laissé emporter par le mouvement rhétorique des "ce n'est pas"
je crois qu'on appelle ça période
période et anaphore
oh ville oh faculté oh université désuniversalisante oh idiots du village global
oh types d'internet et seuls vrais amis qui n'existent pas
vous dites vrai mais quoi
si on peut plus rigoler
ma classe sociale n'a pas changé
du moins je n'en ai pas été notifié
aux dernières nouvelles j'étais précaire de l'intellect, de l'affect et du reste
certes précaire longtemps ça n'est pas loin de solide
aux dernières nouvelles je pleurais en regardant le moment où ils chantent tous twist and shout dans la folle journée de Ferris Bueller
aux dernières nouvelles le seul mot communauté me remplissait d'amour et de fierté et faisait de moi un homme meilleur
ce seul mot et toujours rien que ce seul mot
ce seul mot et moi nous avons trinqué
dansé
risqué des MST
et après
après je sonne blasé mais même ça n'a pas changé
puis je sonne délirant parce que je veux délirer
dancing in the streets
oui mon petit délire réverbère à la Fred Astaire
je sonne délirant
mais au fond je t'aime froidement tu sais

t'aimer c'est la drogue la moins chère du marché